0014-1ACh1. Pression partielle d’oxygène

Note culturelle :

Jacques-Yves Cousteau disait : plonger devrait être chose aisée ! Comme tous les plongeurs, il s’est heurté aux nombreuses contraintes qui interviennent dès que l’on cherche à descendre sous l’eau : deux d’entre elles sont la pression et la respiration sous l’eau.

Lorsque l’on s’enfonce sous la surface de l’eau, la Poussée d’Archimède tend à nous faire remonter et d’étranges forces agissent sur les plongeurs : les forces pressantes. Si on note S l’aire de la surface pressée et F la valeur de la force pressante, alors la pression P correspond à l’ensemble de ces forces pressantes exercées par l’eau, par unité de surface : P = F/S.

Rappel du Théorème d’Archimède :

La résultante des forces de pression agissant sur un corps immergé dans un ou plusieurs fluides est égale et directement opposée au poids du volume des fluides déplacés. Ce théorème conduit à la Relation Fondamentale de l’Hydrostatique (RFH) :

Application:

Fig.: Application de la Poussée d’Archimède

1-) De combien la pression augmente t-elle lorsqu’on descend tous les 10 m sous l’eau ?

2-) Sachant que l’oxygène en mélange est toxique à partir d’une pression partielle de 2 bars, jusqu’à quelle profondeur un plongeur pourra-t-il descendre avec une bouteille remplie d’un mélange gazeux correspondant à 21% d’Oxygène et 79% d’Azote?

6 commentaires sur « 0014-1ACh1. Pression partielle d’oxygène »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s