0170-2ACh1. Détente d’un gaz parfait suivant 2 chemins

Un récipient fermé par un piston mobile contient n = 0,5 mole d’un gaz parfait, initialement dans un état 1 où son volume est V1 = 5 litres et sa température T1 = 287 K. On porte, de façon réversible ce gaz à un état 3 où son volume est V3 = 20 litres et … Lire la suite 0170-2ACh1. Détente d’un gaz parfait suivant 2 chemins

0169-1ACh3. Dimensionnement d’un Turbocompresseur pour le stockage d’hydrogène

Note culturelle : L’hydrogène fabriqué à partir du processus d’électrolyse de l’eau est dit vert si ce dernier est réalisé grâce à une électricité renouvelable : électricité produite par des installations solaires, éoliennes ou hydroélectriques. La figure ci-dessous présente un bel exemple d'installation de production d'hydrogène vert (qualifié aussi de "propre"). NB : L’électrolyse est … Lire la suite 0169-1ACh3. Dimensionnement d’un Turbocompresseur pour le stockage d’hydrogène

0168-2ACH2. Variation d’entropie d’un mélange de gaz parfaits

Soient n1 moles d’un gaz parfait G1 dans un volume V1 et n2  moles d’un gaz parfait G2 dans un volume V2 juxtaposé, sous la même pression P1 = P2 et la même température T1 = T2, l’ensemble constituant un système isolé (voir Figure ci-dessous). On retire la cloison qui les sépare et on suppose … Lire la suite 0168-2ACH2. Variation d’entropie d’un mélange de gaz parfaits

0167-2ACh3. Efficacité d’une Pompe à Chaleur (machine réceptrice)

Une machine thermique réceptrice (voir figures ci-dessous) est constituée d’un circuit dans lequel circule un fluide de travail appelé fluide frigorigène ou fluide caloporteur. Ce circuit est composé de quatre éléments principaux : un compresseur, un détendeur et de deux échangeurs thermiques (évaporateur et condenseur). Lors d’un cycle, le fluide frigorigène change d’état et se trouve … Lire la suite 0167-2ACh3. Efficacité d’une Pompe à Chaleur (machine réceptrice)

0166-2ACh3. Cycle Diesel d’un alcane supérieur

Note Culturelle - Un des problèmes technologiques majeurs du moteur à explosion est la propension des hydrocarbures à s’auto-enflammer lors d’une compression en présence d’oxygène : Dans un moteur à allumage commandé, la combustion est provoquée par l'étincelle qui jaillit entre les électrodes de la bougie après compression du mélange air/carburant (c’est le cas des moteurs … Lire la suite 0166-2ACh3. Cycle Diesel d’un alcane supérieur