0109-4ACh1. Efficacité d’une centrale à vapeur

Le circuit suivi par l’eau dans les centrales à vapeur peut être représenté de façon simplifiée de la façon suivante (voir figure ci-dessous) :

Fig.: Schéma de principe d’une centrale à vapeur
  • A → B l’eau liquide est comprimée dans la pompe. Elle y reçoit un travail spécifique wA→B = +50 kJ.kg-1, sans transfert de chaleur.
  • B → C l’eau est chauffée dans la chaudière d’où elle ressort sous forme de vapeur. Elle y reçoit une chaleur spécifique qB→C = +450 kJ.kg-1, sans recevoir de travail.
  • C → D l’eau se détend dans la turbine, où elle dégage un travail spécifique wC→D = -194 kJ.kg-1; sans transfert de chaleur.
  • D → A l’eau est refroidie dans un condenseur, sans transfert de travail, où elle retrouve son état et ses propriétés originaux, avant de retourner à la pompe pour être à nouveau comprimée.

Le système étant supposé conservatif, le débit d’eau circulant dans l’installation est de 15 kg.s-1.

1-) Déterminer après un bilan d’énergie dans ce cycle (fermé), la puissance spécifique rejetée sous forme de chaleur dans le condenseur.

2-) Quelle est la puissance (en watts) rejetée par le condenseur ?

3-) Calculer la puissance (en watts) dégagée par la turbine sous forme de travail.

4-) En déduilre l’efficacité ηcentrale de la centrale, i.e : le rapport entre sa puissance nette et sa consommation brute

5 commentaires sur « 0109-4ACh1. Efficacité d’une centrale à vapeur »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s