0166-2ACh3. Cycle Diesel d’un alcane supérieur

Note Culturelle - Un des problèmes technologiques majeurs du moteur à explosion est la propension des hydrocarbures à s’auto-enflammer lors d’une compression en présence d’oxygène : Dans un moteur à allumage commandé, la combustion est provoquée par l'étincelle qui jaillit entre les électrodes de la bougie après compression du mélange air/carburant (c’est le cas des moteurs … Lire la suite 0166-2ACh3. Cycle Diesel d’un alcane supérieur

0165-2ACh2. Variation d’entropie d’un système en contact avec n Thermostats

Pour refroidir à pression constante de T0 à Tf = Tn un système (gaz supposé parfait) dont la capacité calorifique Cp = Cte, on le met successivement en équilibre thermique avec n thermostats (voir figure ci-dessous). Fig.: Système (gaz) en contact avec n réservoirs Chacun de ces thermostats a une température Ti = Cte ( … Lire la suite 0165-2ACh2. Variation d’entropie d’un système en contact avec n Thermostats

0164-2ACh2. Détente de Joule Gay-Lussac: Variation d’Entropie d’un Gaz Réel

Une mole de gaz subit une détente dans le vide (ou détente de Joule Gay-Lussac, voir figure ci-dessous), d’un volume V1 = 1L à un volume 2V1. A l’état initial, le gaz est à la température T0 = 300K. Données : a = 0,135J.m3.mol-1 ; b = 3,2.10-5m-3.mol-1; R = 8,314 SI; Cvm = 12,5J.K-1.mol-1; 1)- Montrer … Lire la suite 0164-2ACh2. Détente de Joule Gay-Lussac: Variation d’Entropie d’un Gaz Réel

0163-2ACh3. Cycle Diesel Amélioré – Double Combustion

Dans les moteurs Diesel à double combustion, le cycle décrit par le mélange air-carburant est modélisé par celui d’un système fermé représenté en coordonnées de Watt ci-dessous : Fig.: Cycle Diesel à double combustion Après la phase d’admission 1’ à 1 qui amène le mélange au point 1 du cycle, celui-ci subit une compression adiabatique supposée … Lire la suite 0163-2ACh3. Cycle Diesel Amélioré – Double Combustion

0162-3ACh6. Refroidissement d’un circuit imprimé

Soit un canal rectangulaire sur lequel est posé un circuit imprimé qui occupe la partie supérieure et la partie inférieure du canal (voir Figure ci-dessous). Ce canal a une longueur L = 18 cm, une largeur b = 12 cm et une hauteur a = 0,25 cm. Afin d’évacuer la chaleur dissipée par le circuit … Lire la suite 0162-3ACh6. Refroidissement d’un circuit imprimé