0034-2ACh2. Variation d’entropie d’un gaz parfait et d’un Thermostat

Une mole d’hélium (assimilé à un gaz parfait monoatomique) est enfermée dans un cylindre dont les parois sont perméables à la chaleur. Le gaz est initialement à 300 K. On plonge le cylindre dans un Thermostat (source de chaleur) à 273 K et on le laisse se refroidir à volume constant.

Fig.: Hélium plongé dans un Thermostat

1-) Quelle est la valeur de la constante de Laplace γ ?

2-) Calculer les variations d’entropie du gaz parfait et du Thermostat

3-) Partant de l’état initial précédent, on réduit de moitié  le volume du gaz de manière isotherme et réversible. Calculer les variations d’entropie du gaz et du Thermostat

Un commentaire sur « 0034-2ACh2. Variation d’entropie d’un gaz parfait et d’un Thermostat »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s