0177-2ACh2. Variation d’entropie du dihydrogène, comparaison analytique-expérimental

On considère un système constitué de n moles de dihydrogène (gaz parfait). Les capacités thermiques molaires Cvm et Cpm de ce gaz, seront supposées indépendantes de la température. Notez que l’entropie étant une fonction d’état extensive, elle est proportionnelle au nombre de moles n du système considéré. Soit une mole de dihydrogène, subissant une transformation … Lire la suite 0177-2ACh2. Variation d’entropie du dihydrogène, comparaison analytique-expérimental

0176-2ACh3. Frigo-pompe (Cycle de Carnot inversé)

On considère une Frigo-pompe utilisée pour maintenir un congélateur à la température constante TF = 253K. La source chaude est l’atmosphère du local à la température TC = 259K. Le fonctionnement de la Frigo-pompe est modélisé par le Cycle de Carnot inversé (voir figure ci-dessous), décrit par un gaz parfait monoatomique : Fig.: Cycle de Carnot … Lire la suite 0176-2ACh3. Frigo-pompe (Cycle de Carnot inversé)

0170-2ACh1. Détente d’un gaz parfait suivant 2 chemins

Un récipient fermé par un piston mobile contient n = 0,5 mole d’un gaz parfait, initialement dans un état 1 où son volume est V1 = 5 litres et sa température T1 = 287 K. On porte, de façon réversible ce gaz à un état 3 où son volume est V3 = 20 litres et … Lire la suite 0170-2ACh1. Détente d’un gaz parfait suivant 2 chemins

0168-2ACH2. Variation d’entropie d’un mélange de gaz parfaits

Soient n1 moles d’un gaz parfait G1 dans un volume V1 et n2  moles d’un gaz parfait G2 dans un volume V2 juxtaposé, sous la même pression P1 = P2 et la même température T1 = T2, l’ensemble constituant un système isolé (voir Figure ci-dessous). On retire la cloison qui les sépare et on suppose … Lire la suite 0168-2ACH2. Variation d’entropie d’un mélange de gaz parfaits

0167-2ACh3. Efficacité d’une Pompe à Chaleur (machine réceptrice)

Une Pompe à Chaleur ou PAC (Machine thermique réceptrice - voir figure ci-dessous) est constituée du circuit fermé 1-2-3-4-1, dans lequel circule un fluide de travail appelé fluide frigorigène ou fluide caloporteur. Ce circuit est composé de quatre éléments principaux : un Compresseur, un Détendeur et de deux échangeurs thermiques (Évaporateur et Condenseur). -Pour des applications … Lire la suite 0167-2ACh3. Efficacité d’une Pompe à Chaleur (machine réceptrice)

0166-2ACh3. Cycle Diesel d’un alcane supérieur

Note Culturelle - Un des problèmes technologiques majeurs du moteur à explosion est la propension des hydrocarbures à s’auto-enflammer lors d’une compression en présence d’oxygène : Dans un moteur à allumage commandé, la combustion est provoquée par l'étincelle qui jaillit entre les électrodes de la bougie après compression du mélange air/carburant (c’est le cas des moteurs … Lire la suite 0166-2ACh3. Cycle Diesel d’un alcane supérieur

0165-2ACh2. Variation d’entropie d’un système en contact avec n Thermostats

Pour refroidir à pression constante de T0 à Tf = Tn un système (gaz supposé parfait) dont la capacité calorifique Cp = Cte, on le met successivement en équilibre thermique avec n thermostats (voir figure ci-dessous). Fig.: Système (gaz) en contact avec n réservoirs Chacun de ces thermostats a une température Ti = Cte ( … Lire la suite 0165-2ACh2. Variation d’entropie d’un système en contact avec n Thermostats

0164-2ACh2. Détente de Joule Gay-Lussac: Variation d’Entropie d’un Gaz Réel

Une mole de gaz subit une détente dans le vide (ou détente de Joule Gay-Lussac, voir figure ci-dessous), d’un volume V1 = 1L à un volume 2V1. A l’état initial, le gaz est à la température T0 = 300K. Données : a = 0,135J.m3.mol-1 ; b = 3,2.10-5m-3.mol-1; R = 8,314 SI; Cvm = 12,5J.K-1.mol-1; 1)- Montrer … Lire la suite 0164-2ACh2. Détente de Joule Gay-Lussac: Variation d’Entropie d’un Gaz Réel

0163-2ACh3. Cycle Diesel Amélioré – Double Combustion

Dans les moteurs Diesel à double combustion, le cycle décrit par le mélange air-carburant est modélisé par celui d’un système fermé représenté en coordonnées de Watt ci-dessous : Fig.: Cycle Diesel à double combustion Après la phase d’admission 1’ à 1 qui amène le mélange au point 1 du cycle, celui-ci subit une compression adiabatique supposée … Lire la suite 0163-2ACh3. Cycle Diesel Amélioré – Double Combustion

0149-2ACh2. Variation d’entropie lors de la Détente de Joule-Thomson

La Détente de Joule-Thomson est un processus laminaire, lent et isenthalpique. Elle est réalisée en faisant passer un gaz au travers d’un tampon (Z), à l’intérieur d’une canalisation horizontale et calorifugée (voir figure ci-dessous). La différence de pression de part et d’autre du tampon est en général non nulle. A faible pression, si cette détente … Lire la suite 0149-2ACh2. Variation d’entropie lors de la Détente de Joule-Thomson