0116-4ACh2. Détente adiabatique réversible d’un système liquide-vapeur

On dispose d’un cylindre indéformable muni d’un piston. Le cylindre et le piston ont des parois calorifugées. Le piston est initialement fixé dans une position qui délimite un volume V = 10 L dans le cylindre. L’introduction d’une masse m = 10 g d’eau dans le cylindre permet d’obtenir un système liquide-vapeur en équilibre à la température θ = 100°C. On utilisera le tableau des propriétés de l’eau (liquide et vapeur saturants)  ci-dessous, pour déterminer les volumes massiques de l’eau liquide et l’eau vapeur à l’équilibre (100°C).

1-) Calculer le titre massique en vapeur x1 de ce système. On rappelle que la vapeur d’eau ici, n’est pas assimilable en un gaz parfait.

On fait subir au système liquide-vapeur défini ci-dessus une détente adiabatique réversible, de la température θ1 = 100°C à la température θ2 = 50°C

2-) En admettant que l’entropie massique d’un système liquide-vapeur, de titre massique x, en équilibre à la température T, est donnée par la relation :

  • Déterminer (expression littérale puis application numérique), le titre massique x2 du système liquide-vapeur à la fin de la détente.

3-) Quel titre massique en vapeur x3 aurait-on dû avoir à 100°C, pour qu’au cours de la détente définie ci-dessus ce titre reste constant (application littérale puis application numérique exigées)

3 commentaires sur « 0116-4ACh2. Détente adiabatique réversible d’un système liquide-vapeur »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s