Thermodynamique 2A

0041-2ACh3. Dimensionnement simplifié d’une Centrale Thermique

Note culturelle : Une étude de faisabilité intervient en général en amont de la construction d’une Centrale (ici Thermique). Cette étude s’appuie sur des aspects à la fois techniques et financiers, parmi lesquels : Évaluation des conditions d’approvisionnement pour la Centrale Design et ingénierie : dimensionnement de la Centrale, recommandation sur le choix des éléments … Lire la suite 0041-2ACh3. Dimensionnement simplifié d’une Centrale Thermique

0042-2ACh3. Cycle de Carnot

Note culturelle : Le cycle de Carnot est un cycle thermodynamique théorique pour un moteur ditherme, constitué de quatre processus réversibles : une détente isothermes réversible, une détente adiabatique réversible (donc isentropique), une compression isotherme réversible, et une compression adiabatique réversible. Il s’agit du cycle le plus efficace pour obtenir du travail à partir de deux … Lire la suite 0042-2ACh3. Cycle de Carnot

0043-2ACh3. Cycle Monotherme

On dispose d’une seule source de chaleur à la température TA =300 K. On considère l’hélium (supposé parfait, γ =5/3) dans l’état initial A: volume VA =10 L, pression PA = 1 atm, température TA =300 K. L’objectif de cet exercice est de montrer qu’il est impossible d’après le second principe, de fournir du travail … Lire la suite 0043-2ACh3. Cycle Monotherme

0047-2ACh3. Cycles Moteurs

On considère un gaz parfait subissant les 4 cycles suivants, représentés dans le diagramme de Clapeyron (P,V). On supposera que tous les cycles sont réversibles : 1-) Dans quel sens doivent-ils être parcourus pour être moteurs ? 2-) Dans chaque cas, indiquer le temps moteur (nature de la transformation subie par le gaz). 3-) Tracer … Lire la suite 0047-2ACh3. Cycles Moteurs

0049-2ACh3. Moteur de Stirling

Note culturelle : Le moteur de Stirling a la caractéristique principale de contenir le fluide dans une enceinte fermée, chauffée par une source thermique. La combustion est donc externe, ce qui est en fait un des avantages de ce moteur : la diversité des combustibles utilisables pour son fonctionnement. Son deuxième avantage est son rendement, … Lire la suite 0049-2ACh3. Moteur de Stirling

0050-2ACh3. Cylindre aux parois diathermanes

Note culturelle : Transformation Quasi-Statique Une transformation est dite quasi-statique, si elle est très lente, de manière que l’on puisse considérer qu’elle est constituée d’une succession d’états d’équilibre. C’est une transformation idéale vers laquelle peut tendre une transformation réelle. Par exemple, une compression est quasi-statique si le volume et la température du système changent avec … Lire la suite 0050-2ACh3. Cylindre aux parois diathermanes

0051-2ACh3. Moteur Diesel

Note culturelle : Le moteur diesel est un type de moteur à combustion interne développé entre 1893 et 1897 par l’ingénieur allemand Rudolf Diesel. Il peut être soit à deux temps (dans le cas des navires, avec suralimentation par compression et injection pneumatique), soit à quatre temps. Il fonctionne avec des carburants tels que :  le … Lire la suite 0051-2ACh3. Moteur Diesel

0163-2ACh3. Cycle Diesel Amélioré – Double Combustion

Dans les moteurs Diesel à double combustion, le cycle décrit par le mélange air-carburant est modélisé par celui d’un système fermé représenté en coordonnées de Watt ci-dessous : Après la phase d’admission 1’ à 1 qui amène le mélange au point 1 du cycle, celui-ci subit une compression adiabatique supposée réversible jusqu’au point 2. Ensuite, après … Lire la suite 0163-2ACh3. Cycle Diesel Amélioré – Double Combustion

0166-2ACh3. Cycle Diesel d’un alcane supérieur

Note Culturelle – Un des problèmes technologiques majeurs du moteur à explosion est la propension des hydrocarbures à s’auto-enflammer lors d’une compression en présence d’oxygène : Dans un moteur à allumage commandé, la combustion est provoquée par l’étincelle qui jaillit entre les électrodes de la bougie après compression du mélange air/carburant (c’est le cas des moteurs … Lire la suite 0166-2ACh3. Cycle Diesel d’un alcane supérieur

0167-2ACh3. Efficacité d’une Pompe à Chaleur (machine réceptrice)

Une machine thermique réceptrice (voir figures ci-dessous) est constituée d’un circuit dans lequel circule un fluide de travail appelé fluide frigorigène ou fluide caloporteur. Ce circuit est composé de quatre éléments principaux : un compresseur, un détendeur et de deux échangeurs thermiques (évaporateur et condenseur). Lors d’un cycle, le fluide frigorigène change d’état et se trouve … Lire la suite 0167-2ACh3. Efficacité d’une Pompe à Chaleur (machine réceptrice)


Follow My Blog

Get new content delivered directly to your inbox.